jeudi 5 janvier 2017

Vivre avec la sep: voyager en avion



Et si les résolutions de 2017 consistaient à voyager plus avec sa sep?

Je voyage énormément. Après 3 ans de SEP, j'ai pour l'instant conserver ma capacité à travailler. J'ai fait de longues et belles études. J'ai un MBA (d'ailleurs entrepris au début de ma SEP) et j'ai fait le choix de continuer à travailler à l'international, tant que la maladie le permet. Je fais un vol de pays à pays par mois. La sep s'est invité dans mes voyages progressivement. Cet article est destiné à toutes les personnes voyageant en avion que cela soit ponctuellement ou régulièrement.

La première étape est de planifier les étapes avant le vol. Essayez de faire votre check-in en ligne à l'avance et d'avoir le moins possible à porter après l'enregistrement. Si vous ne marchez plus, demandez un fauteuil roulant. Si vous pouvez toujours marcher, mais avec difficulté, certains aéroports sont immenses, n'hésitez pas à également réserver un fauteuil roulant. Les companies vous les mettent à disposition gratuitement et vous éviterez beaucoup de tracas.

Pour gérer la sep, il faut ménager son niveau d'énergie tant que vous pouvez. Par exemple, pour des très longs vols (plus de 10 heures), essayez de rogner sur d'autres coûts de la vie et privilégiez la classe "premium economy" ou si vous pouvez, la classe business. Des solutions moins chères existent. J'essaye de privilégier les vols de jours plutôt que les vols de nuit. Si le vol est très long, je décide si je vais dormir dans l'avion ou pas en fonction de l'heure d'arrivée. Par exemple, un vol qui part vers 13h de Paris pour arriver un jour plus tard le matin à Tokyo, doit vous inciter à dormir car vous aurez toute la journée de jour à Tokyo. De même, si vous voyagez d'est vers l'ouest, il est souvent intéressant de ne pas dormir pour ne pas avoir de jet-lag, une fois à destination car vous serez fatigué et vous ferez une nuit complète.

La plupart des companies aériennes proposent des repas spéciaux. Si vous êtes sujets à l'alimentation, mangez soit un menu spécial proposé par la compagnie ou mangez avant si le vol n'est pas très long. Ne buvez pas d'alcool pendant le vol. Les effets de l'alcool sont significativement plus prononcés dans les airs et vous ne regretterez pas cet effort. Une fois dans l'avion n'hésitez pas à compléter vos accessoires de voyages d'éléments utiles. Des accessoires très utiles sont par exemple, le coussin de nuques, le masque de nuit ou les bas de contention.


Mais plus inventif et utiles pour les gens ayant la sep seront un repose jambes que vous accrochez au siège devant vous ou encore une pochette avec tag RFID que vous pouvez retrouver facilement. Quand vous avez la sep, vous pouvez avoir tendance à perdre vos documents de voyages. Ceci est un bon moyen de les centraliser.



J'ai tendance à aller plus aux toilettes qu'une personne normale donc je me place toujours au couloir et non à la fenêtre. Sur un vol long, je gène moins les partenaires de voyage. Le fait de privilégier le couloir permet plus facilement de se dégourdir les jambes en cas de besoin.

En ce qui concernent les médicaments, essayez de maintenir le rythme auquel votre corps est habitué ou essayez de décaler l'horaire de prise des médicaments progressivement pendant le vol et dans l'endroit où vous serez si vous vous absentez de France pendant une longue durée. Un décalage horaire progressif doit rester dans une zone de trois heures pour que votre corps s'habitue progressivement.

Dans l'endroit d'arrivée, ayez prévu le téléphone d'un médecin, votre moyen de déplacement de l'aéroport à votre hôtel ou l'endroit où vous allez. Une fois encore, la planification est clé et fera de votre voyage un moment beaucoup plus agréable!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.